Sauvetages

Sauvetage à Compiègne

Nous avons été contactés pour une suspicion de mauvais traitements sur des furets, après enquête, nous nous sommes rendus compte que la personne agissait sous son association afin de récupérer des animaux pour les sociabiliser ou les replacer, et finalement les laisser mourir à petit feu sans soins vétérinaires. Nous avons contacté la DDPP de l’Oise, ainsi que porté plainte au Commissariat afin de pouvoir intervenir. 

Plusieurs associations ont ainsi pu sortir de cet enfer 57 animaux, dont certains n’ont pas eu la chance de connaître plus de quelques heures de liberté. 

Au total ce sont 19 pigeons (3 décédés), 15 furets (7 femelles en danger principalement dont 4 en gestation), 1 lapin ; 3 hamsters russes ; 2 rats (dont 1 femelle gestante) ; 17 cochons d’inde (dont 6 décédés) qui ont pu sortir de l’enfer où il vivait depuis des mois, des années pour certains. 

Les animaux ont été pris en charge rapidement, afin de pouvoir soigner les plus faibles. Les conditions de détention étaient désastreuses, leur santé en grand danger. Ce sont autant de frais non prévus pour les associations qui n’ont pas voulu fermer les yeux sur autant de misère. 

Nous comptons sur vous, sur le grand public, afin de pouvoir continuer nos actions, et continuer de dénoncer ces ignominies.

Associations qui ont récupéré les animaux :  CFAF ; Il court le furet ; coup de pattes 25 ; Foli’chons; Un rêve un cheval.