Guides

Pourquoi et comment identifier son furet ?

L’identifier, c’est le protéger.

En cas de fugue c’est une chance de plus de le retrouver et c’est le seul moyen de prouver qu’il vous appartient. Cela permet également qu’une personne qui trouve votre furet, mais qui n’a pas vu les annonces ou affiches que vous avez pu mettre pour le retrouver, puisse obtenir vos coordonnées auprès du fichier central, et ainsi vous ramener votre petit monstre.

Pour le furet la puce électronique est un moyen d’identification pratique et fiable. La mise en place est simple et la lecture pratique. La puce électronique permettra de vous contacter directement en cas de perte de votre animal, car celle-ci sert à déclarer votre furet au fichier français (ICAD).

C’est un petit transpondeur pré-programmé avec un code. Elle est enrobée dans une capsule de verre biocompatible. Celle-ci assure la fixation de la puce au point d’injection grâce à une réaction inflammatoire du tissu sous cutané.
Elle mesure 11,5 mm de long et 2,1 mm de diamètre pour un poids de 67 mg. C’est un grain de riz allongé.

Elle contient :

  • une puce électronique pré-programmée ;
  • un condensateur qui transforme le champ électromagnétique capté en énergie et permet d’activer la puce ;
  • une antenne électromagnétique qui capte l’activation émise par le lecteur.

Elle est inerte et n’émet son code que si elle est activée par le champ électromagnétique du lecteur. Le lecteur décrypte le code et l’affiche sur son écran. Il comprend 15 chiffres :

  • les 3 premiers= code du pays d’implantation (France=250)
  • les 2 suivants= code espèce (Carnivores= 26)
  • les 2 suivants= code fabriquant
  • les 8 derniers chiffres= code propre à l’animal

 

Implantation

Elle se fait par injection sous la peau grâce à un injecteur stérile prêt à l’emploi. Il faut d’abord vérifier que l’animal n’est pas déjà identifié. Elle est placée sur le côté gauche, près de la « gouttière jugulaire ».
Cette implantation peut être réalisée sans anesthésie. Cependant la peau du furet est particulièrement épaisse et fibreuse et une incision préalable peut s’avérer nécessaire Une tranquillisation au gaz est préférable pour les sujets vifs afin d’éviter de les blesser.

Implantation   puce

 

Documents d’Identification Électronique

Avec chaque injecteur sont fournies des  qui comportent le numéro de l’animal, elles doivent être collées sur les documents de santé de l’animal : carnet de vaccination, passeport.

puce2

Le vétérinaire ayant procédé au marquage doit délivrer immédiatement au propriétaire un document d’identification provisoire (valable 4 mois) et adresse dans un délai de 8 jours un volet de ce document au gestionnaire du fichier d’identification : le Syndicat National des Vétérinaires D’Exercice Libéral (SNVEL). Ce gestionnaire inscrit l’animal au fichier et édite une carte définitive qu’il renvoie au propriétaire. Vous recevrez ensuite la carte d’identification.

Tout changement ultérieur doit être signalé par le propriétaire au fichier : changement de propriétaire, adresse, numéro de téléphone, décès de l’animal. Pour cela il suffit de remplir la partie de la carte réservée à cet effet et le l’envoyer au fichier.

 

Obligation ou choix ?

Passeport pour animaux de compagnieLe furet, classé comme carnivore domestique (arrêté du 11 aout 2006 du code de l’environnement), devrait être soumis aux mêmes lois que les chiens et les chats, ceci impliquant une obligation d’identification en cas de cession à titre gratuit ou onéreux. Mais malheureusement, un article officiel, qui est d’ailleurs le seul à stipuler clairement le furet (article 276-2 du code rural du 22 juin 2000) précise que cette obligation d’identification n’existe que pour les départements déclarés infestés par la rage en France.

A noter que la vaccination contre la rage n’est reconnue officiellement que si l’animal est identifié ! S’il y a un cas de rage dans le secteur, mieux vaut donc que votre furet soit identifié !

L’association a mis en place une pétition afin que cette loi change, et que le furet soit indiqué clairement dans la loi sur les carnivores domestiques.